Maarten Masschelein

  • Co-fondateur et CEO de Shape
  • Vit et travaille à Bruxelles, 31 ans
  • Aime la technologie des données, les challenges, la conception de projets inédits   

Le mot-clé

Quand on rencontre Maarten Masschelein, co-fondateur et CEO de Shape, le premier mot qui vient à l’esprit est « données » : les big data en particulier, le nouveau pétrole de l’économie. Mais, un autre mot guide aussi son parcours : « focus ». Autrement dit, selon lui, l’important est de poursuivre son objectif et de pouvoir dire non à tout ce qui peut l’en écarter.

Un job au cœur de l’innovation

L’innovation est au cœur du projet Shape. Nous aidons les grandes entreprises technologiques à améliorer la qualité de leurs données. Tout ce que nous leur proposons, tout ce que nous développons n’existe pas encore. C’est un processus d’innovation permanent, que nous menons en étroite collaboration avec nos clients et prospects.

La start-up collabore notamment avec Expedia, l’un des grands acteurs de la réservation en ligne. Le principal algorithme de cette entreprise détermine le prix des produits, à partir de 200 sources de données et en temps réel. Il arrive régulièrement que des erreurs se produisent dans la livraison des données. Shape aide l’entreprise à identifier ces problèmes et à les corriger. 

L’exactitude des données et de leur analyse est essentielle, car une erreur peut avoir un impact important sur les chiffre d’affaires ou la réputation de l’entreprise. Au-delà de l’aspect technologique, nos solutions concernent aussi le business. 

Un projet sous la loupe          

Depuis mi-janvier 2019, Shape compte également parmi ses prospects HBO, major dans la production média aux Etats-Unis. Elle aide l’entreprise à utiliser les données des programmes proposés en ligne, afin de mieux servir ses clients. « C’est passionnant, nous proposons des solutions et les testons directement avec HBO, de semaine en semaine. C’est une réelle opportunité pour Shape, car HBO est une très belle marque qui peut vraiment nous aider à nous positionner sur le marché. »

Bruxelles, City of Innovators

Pour Maarten, lancer Shape à Bruxelles était une évidence.

Bruxelles est une ville internationale idéale pour une entreprise comme la nôtre. A 2 heures de Paris, d’Amsterdam ou de Londres, à 8 heures de New York. Par ailleurs, la Région bruxelloise soutient fortement l’innovation et l’exportation. Pour une starter, c’est un atout indéniable.

Son parcours

Maarten a étudié l’informatique et les sciences commerciales. Il a travaillé pendant 7 ans pour Collibra, une entreprise technologique bruxelloise active dans la gouvernance des données. Après 2 années à New York, il revient à Bruxelles en janvier 2018 et lance Shape en avril de la même année. Tom Baeyens, ingénieur en informatique expérimenté, le rejoint fin mai 2018 en tant que co-fondateur.

 

3 conseils aux innovateurs bruxellois
Maarten n’a pas 3 conseils à donner aux entrepreneurs, mais un seul qui en vaut bien 3 : penser international, dès le premier jour. « La qualité de la recherche est exceptionnelle dans notre pays, mais les clients se situent au niveau mondial. »
Le chiffre
D’après la Harvard Business Review, en 2016, la faible qualité des données a coûté $ 3.000 milliards à l’économie américaine.

 

Start-up bruxelloise en pleine croissance ? Remportez 500.000€ en participant à notre Innovative Starters Award !

Lire la suite

© 2019 Région de Bruxelles-Capitale. Tous droits réservés.